Tel pouvait être l’essentiel du message que nous avons adressé aux étudiants des classes préparatoires Ibn Ghazi.

Hébergés au sein même de leur école, ils et elles ont en 17 et 19 ans et rêvent d’une Afrique plus innovante, plus entreprenante.

A tel enseigne que ce Samedi 22 novembre dans l’après-midi, ils se sont prêtés volontiers à une séance d’échange et de partage avec les représentants de l’ASLEM.

Pour ainsi dire, cette rencontre s’inscrit dans la logique et la continuité des actions posées par l’ASLEM en faveur d’une plus grande synergie entre les associations estudiantines et les étudiant-es, futur-es lauréat-es.

C’est donc dans une ambiance conviviale que s’est tenue cette rencontre d’échange et de partage qui avait pour objectif d’inciter ces jeunes, brillants et dynamiques, à un plus grand intéressement des activités associatives mais également, les motiver à plus d’excellence et de travail.

Ce sont des jeunes conscients de l’opportunité qu’ils ont de faire leurs études à l’étranger au sein de l’une des meilleures classes préparatoires dans un encadrement idéal.

Faut il rappeler que les classes préparatoires Ibn Ghazi ont de toujours jouer un rôle majeur dans la formation des futures élites en Afrique et milite aujourd’hui pour un meilleur accompagnement et suivi des nouveaux étudiants étrangers dont plusieurs sont accueillis au sein l’établissement chaque année.

Pendant plus d’une heure, nous avons donc parlé de motivation scolaire, d’insertion professionnelle mais surtout de leur contribution à la réussite des prochaines activités de l’ASLEM qui s’annoncent passionnantes.

Prochaine étape ce Mardi 10 décembre, on met le cap sur le lancement des activités de « L’Université Panafricaine » qui va se tenir à la présidence de l’université de Rabat à partir 16 Heures avec un programme tout aussi varié qu’enrichissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *