Le Bureau Exécutif a été reçu par le Doyen du Corps Diplomatique au Maroc assisté par le Premier Conseiller, S.E.M. l’Ambassadeur de la République Centrafricaine à Rabat, ce 14 Novembre 2019.

Cette rencontre s’inscrit dans  l’agenda du bureau exécutif de présenter le projet de SALEM à nos Représentations Diplomatiques et d’avoir leur adhésion, leur soutien et leurs Conseils.

Au cours de l’entrevue, la présentation de l’ASLEM et ses objectifs et sa vision stratégique  a été faite par les membres du BE. Cette délégation était composée de 3 membres :

  • Monsieur LENNAH TOYI, Président de ASLEM
  • Monsieur MOUSSA HAMIT ADAM, Chargé des Activités Intellectuelles,
  • SEKOU OUMAR CISSE, Chargé de la Communication et des NTIC.

Dans sa présentation, la délégation a mis l’accent particulier sur la formation au Maroc qui reste un modèle de succès pour les autres pays d’Afrique. Une ressource humaine non négligeable à même de prendre la relève et capable de présider aux destinées du continent africain. D’où l’importance de s’assurer du soutien des missions diplomatiques accréditées au Maroc.

En outre, le Projet de SALEM a également été soumis à l’appréciation du Doyen des Ambassadeurs et des conseils ont étés demandés. Tout en en rappelant que SALEM se veut un évènement pérenne qui s’inscrit dans l’agenda des grandes rencontres de développement Sud-Sud en Afrique, pour cela nous avons besoin de l’accompagnement de nos Ambassades.   

Prenant la parole, le Doyen n’a pas manqué de salueret féliciter la délégation pour cette initiative de création d’une association ayant pour vocation de fédérer tous les Lauréats Etrangers du Maroc. Il a ensuite exprimé son soutien et sa disponibilité à œuvrer pour la réussite d’ASLEM pour le rôle de la diplomatie parallèle qu’elle joue étant un réseau de Lauréats.

Du haut de ses expériences et parfait connaisseur  de l’environnement marocain, il a exprimé quelques préoccupations notamment vis-à-vis de SALEM entre autres:

  • La dénomination du « Sommet Africain », qui peut porter à confusion avec le Sommet des Chefs d’Etat de l’union africaine;
  • Le choix de la date d’Avril 2020 pour organiser le sommet n’est opportun ,il propose la  du 25 Mai, afin de le faire en marge de la Journée de l’Union Africaine à l’effet de donner une connotation plus particulière et afin d’avoir les officiels,
  • Comment renforcer le rang des Lauréats à travers un recensement des Lauréats résidant au Maroc ou vivant dans nos pays) et avoir le plus grand nombre d’adhésion à ASLEM .

Après ces remarques pertinentes, le Doyen a proposé quelques éléments de recommandations à la délégation de ASLEM. 

Avant la clôture de la réunion et la prise de photo de famille,le Doyen du Corps Diplomatique au Maroc n’a pas manqué de nous encourager et nous prodiguer d’utiles Conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *